Ecoutez

etre-citoyen

Qu'est ce que le SAIP ?

aff savoir reagir choix Page 2

Le département de la Drôme a été intégré à la 1ère vague de déploiement du SAIP (2013-2020).
Pour ce faire des travaux d'installation et de raccordement de sirènes ont été effectués sur les différents sites concernés.
A l'issue de ces travaux et avant la mise en service effective de ces installations, il sera procédé à des visites de réception. A cette occasion, des essais de sirènes d’alerte seront effectués.

La ville de Pierrelatte à ce jour est dotée de 4 sirènes (La Ferme Baumet, L’horloge, HLM Curie et les Blâches) qui fait de Pierrelatte, la plus dotée du département en équipement d’alerte.

Ces installations sont assurées par les Services de la Direction Générale de la Sécurité Civil et de la Gestion des Crises.

Quelques informations concernant le SAIP :

Les sirènes d'alerte implantées sur le territoire national qui sonnent pour essai le premier mercredi de chaque mois, à midi, sont héritées de l'ancien réseau national d'alerte (RNA) (environ 4 500 sirènes). Ce réseau a été mis en place à partir de 1948 pour faire face à une attaque aérienne.
La fin de la guerre froide, le vieillissement du réseau et la multiplicité des risques ont nécessité une modernisation de l’alerte.
C'est pourquoi le ministère de l'Intérieur procède actuellement au déploiement du système d’alerte et d’information des populations (SAIP).
La mise en place de ce nouveau système a été l’occasion de revoir l’implantation des sirènes afin de mieux prendre en compte les nouvelles natures de risques et répondre de manière plus pertinente aux besoins actuels de la population.

Qu'est-ce que le SAIP ?

SAIP : Systèmes d'Alerte et d'Information de la Population.

Le SAIP est un ensemble structuré d'outils permettant la diffusion d'un signal ou d'un message par les autorités.

Son objectif est d'alerter une population exposée, ou susceptible de l'être, aux conséquences d'un évènement grave. Elle doit alors adopter un comportement réflexe de sauvegarde.
Son déclenchement et le contenu du message sont réservés à une autorité chargée de la protection générale de la population, de l'ordre public et de la défense civile. Sur le terrain, cette compétence est détenue par le maire et le préfet de département.

savoir réagir

Le SAIP assure une double fonction :

Une fonction d'alerte
En l'entendant, la population doit appliquer des mesures réflexe de sécurité. Ces consignes doivent l'amener à :
- se mettre en sécurité (se protéger dans un bâtiment ou évacuer la zone de danger),
- se tenir informé,
- éviter de téléphoner (sauf urgence médicale),
- ne pas aller chercher ses enfants à l'école.
Cette fonction d'alerte doit donc trouver une population sensibilisée, en capacité de réagir de manière pertinente. Tous les citoyens contribuent ainsi à l'efficacité des actions de secours de la sécurité civile.

Une fonction d'information
Elle permet de préciser les consignes de sécurité à suivre en urgence et de donner les indications sur l'évolution de l'évènement.

Pour mémoire, rappel des consignes générales de comportement en cas d’alerte au signal, il faut :
- rejoindre sans délai un local clos, de préférence sans fenêtre, en bouchant si possible soigneusement les ouvertures (fentes, portes, aérations, cheminées....)
- arrêter climatisation, chauffage et ventilation
- se mettre à l’écoute de la radio (France Bleu, France Info ou radios locales)

Ce qu’il ne faut pas faire :
- rester dans son véhicule
- aller chercher les enfants à l’école (les enseignants se chargent de leur sécurité)
- téléphoner (les réseaux doivent rester disponibles pour les secours)
- rester près des vitres
- ouvrir les fenêtres pour savoir ce qui se passe dehors
- allumer une quelconque flamme (risque d’explosion)
- quitter l’abri sans consigne des autorités

Des consignes spécifiques sont également applicables pour chaque risque : par exemple, en cas de risque de rupture de barrage, il faut rejoindre un point haut de la commune.

Dans tous les cas, suivre les consignes des autorités.

Rappel des caractéristiques du signal national d'alerte :

• Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
• Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
• Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Pour écouter le signal d'alerte : http://www.iffo-rme.fr/sons

 Consultez l'arrêté ministériel du 23 mars 2007

Liens vers de la documentation :

 

Application mobile SAIP à installer :

SAIP, une application mobile qui permet d'être informé en cas de crise majeure (attentat...). Grâce à l'application SAIP, disponible sur Apple Store ou Google Play, chacun peut être informé en cas de crise majeure. 
SAIP permet de se géolocaliser afin de recevoir les éventuelles alertes et/ou d'enregistrer jusqu'à 8 zones géographiques différentes (communes, code postal) afin d'être informé en cas d'alerte sur ces zones.
SAIP, outil de sensibilisation aux risques, propose également des conseils de comportement à respecter en fonction de la nature de l'alerte.
 

 

Sites à consulter :

www.risques.gouv.fr
www.interieur.gouv.fr
www.prim.net