Tour de l'horloge

Historique

Une tour surmontait la seule porte ouverte dans le premier rempart de la Ville (XIIe siècle ?) au débouché de l’actuelle rue de Berne et permettait d’en contrôler les entrées et les sorties. En 1819, chancelante, elle est détruite. La Commune décide alors de la reconstruire entre 1821 et 1824 mais à un autre endroit. La raison de cette reconstruction n’est plus de défendre un quelconque rempart mais de réutiliser la cloche et l’horloge. Ce type d’édifice est assez rare dans la Drôme. La tour de Donzère date de 1847. Celle de Grignan juchée sur une porte dans le rempart est probablement médiévale.

Localiser